Boutique hôtel Rizes

Boutique hôtel Rizes

Perchée sur un attique de la rue Florissant et des talons hauts, elle me dit: “ah, je rêve d’aller à Mykonos” lorsque je lui réponds que je viens de rentrer d’un long séjour dans mon pays.
Parmi les 5’000 îles grecques, Mykonos revient toujours sur les lèvres des genevois alors que moi, j’ai jamais aimé l’embrasser cette île. J’ai attendu plus de 30 ans pour daigner y mettre les pieds, contrainte d’ailleurs puisque j’étais invitée.
J’aurai pu lui répondre à cette mistinguette  que son rêve n’est nullement à la hauteur de la richesse que mon pays en crise peut offrir. Mais à quoi bon? Mieux vaut prendre son Mac et écrire le 3ème épisode de la série “il n’y a pas que Mykonos et Santorin en Grèce”.

Après la Villa Kandili (épisode 1) dans l’archipel des Sporades et My Greek Villa sur l’île de Kéa (épisode 2), voici le boutique hôtel cycladique Rizes. Construit sur une petite colline de Sérifos, il bénéficie d’une vue panoramique allant du port Livadi au pittoresque village de Chora.
C’est en 2008 que Thanassis décide de mettre un terme à sa carrière de journaliste pour s’installer à Sérifos. L’île ne lui est pas du tout méconnue puisque sa femme y est née. Il réalise alors que les 78 km2 de Sérifos n’offre pas d’hébergement aux voyageurs esthètes en dehors de quelques chambres chez l’habitant. Deux ans pour bâtir 14 appartements et 2 suites (avec piscine privative) alliant pureté aux lignes contemporaines. Le maître mot: minimalisme.
Côté cuisine, Rizes importe tous les produits régionaux de toute la Grèce, une sorte de concentré de saveurs au sein d’un même lieu. Poivrons rouges de Florina (nord de la Grèce), gruyère de Crête, fromages et miel de Sérifos, feuilles de vigne, joues de boeuf: des plats traditionnels revisités pour allier plaisir du palais à celui du décor.

L’accueil est bien sûr souriant, depuis le port où l’on vous attendra pour vous amener à Rizes (gratuitement) jusqu’au jour de votre départ. Xenophilia est un mot grec qui n’existe dans aucune autre langue. Il signifie l’affection envers l’étranger. Rizes et son personnel en sont un illustre exemple.

PS: contrairement à Mykonos, le transat ne coûte pas 75€ à Sérifos, d’ailleurs, il n’y en a point. Les plages sont encore sauvages, à l’état pur. Du sable fin ou des galets, des criques paradisiaques et si par tout hasard vous avez oublié votre maillot de bain, ne craignez rien, se baigner nu fait partie des libertés usuelles.

Réservation en ligne (ci-dessous)
À partir de 100€ / nuit

CLOSE
CLOSE