Exposition de Vladimir Tisma

Exposition de Vladimir Tisma

Le travail du jeune photographe met en scène ce que la nature suggère de plus enchanteur. Inspiré d’avantage par les étendues vertes que par les fonds blancs, Vladimir passe sous l’objectif de son A7R II, les coins les plus retirés du globe, et nous offre au travers de sa pellicule, un voyage le long des méridiens.
Né en 1996, ce genevois d’origine serbe interrompt hâtivement sa scolarité, pour se consacrer à la photographie. Pas la voie la plus sage, mais certainement la plus affranchie. De toute façon, jeunesse et sagesse s’accordent rarement paraît-il! Il entreprend alors des cours par correspondance à Zurich, puis s’éclipse un an plus tard, diplôme de l’Institut de Photographie Suisse en poche, pour découvrir le monde en ISO. Notre Big Suisse bien sûr, mais aussi le Mozambique, l’Islande, et bien d’autres contrées.
De retour à Genève, il présente à l’âge de 19 ans, son premier livre intitulé Next World. Tiré à quelque deux cents exemplaires, il rassemble une sélection de panoramas époustouflants, photographiés lors de ses diverses expéditions. Un franc succès, qui l’amènera par la suite à exposer son travail en galerie, au travers d’imposantes impressions, car Vladimir Tisma l’a bien compris, si la photographie est désormais accessible à tous, le support final constitue un rôle prépondérant. Colporteur de rêve, il donne naissance à des scènes puissantes, aux teintes aussi vives que son imagination. Au pied des métropoles ou en pleine cambrousse, ce solitaire en quête d’émotion contemple l’éphémère, et déclenche l’immuable. Si la nature est un décor en perpétuel mouvement, il faut être armé d’une patience infinie pour appréhender le moment opportun -Clic- On dit que la solitude est un art, et la patience une vertu. Un cliché pertinent ne se résume pas à un beau sujet, ni à un bon appareil, c’est l’emprunte qu’on y met. Il faut du cœur.

Je vous invite à venir admirer quelques prises de vue de cet artiste au futur prometteur, au Bal des Créateurs, 25 rue de l’Arquebuse. Exposition en cours, jusqu’à la fin du mois de janvier. Le Danemark, la Norvège et l’Islande sont mis à l’honneur. En attendant, vous pouvez toujours jeter un œil à son site

Photographie © Julien Herger
Exposition jusqu’à la fin janvier 2018
Rue de l’Arquebuse 25, 1205 Genève
Mar, mer & ven 10h-19h; Jeu 10h-21h; Sat 9h-18h

By MBG — 17 Nov '17

Antigel Run #3

Rendez-vous le samedi 20 janvier pour une troisième Antigel Run, [...]

CLOSE
CLOSE