FR
|
Marianne Faithfull

« The most you can expect from a relationship that goes bad is to come up with a few good songs« .
Des relations qui ont mal tourné, la belle Marianne en a vécues. C’est certainement pourquoi la marraine du rock anglais a écrit d’aussi sombres et magnifiques chansons. Sa carrière est lancée par le tout premier titre que les Rolling Stones écrivent, lui confiant le soin de l’interpréter: ‘’As Tears Go By’’. Elle entamera ensuite une relation avec Mick Jagger qui l’enverra dans l’univers de ce groupe légendaire. Ses mémorables reprises comprennent « It’s All Over Now, Baby Blue » de Bob Dylan, « Working Class Hero » de John Lennon, elle plonge dans les années 30 avec « Boulevard of Broken Dreams » de Al Dubin et caresse la musique traditionnelle de son pays natal.

Pour ce dernier opus, Marianne a collaboré avec des musiciens au talent vertigineux: Nick Cave, Tom McRae, Anna Calvi et Rob Ellis pour ne citer qu’eux. La chanson qui ouvre l’album et lui donne son titre ‘’Give my love to London’’ a été co-écrite avec un homme impressionnant qui a marqué ma vie il y a bien longtemps, Steve Earle.

C’est sûr, vous n’allez pas vous taper sur les cuisses le soir du 6 février. Le lieu va trembler sous le poids de la mélancolie qui pèse sur ses textes, car même si Marianne vit actuellement à Paris, elle a traversé le Paradis et est tombée en Enfer. Deux ans passés à arpenter les rues de Londres, une overdose qui l’a laissée dans le coma durant 6 jours, un cancer du sein, une infection aux reins presque fatale, une hépatite C, et une multitude d’os cassés. Mais l’enfant terrible des sixties a toujours trouvé le moyen de se relever, belle et brillante, une plume criarde, acérée, et une voix brumeuse, cassée, usée par les narcotiques.

Après 50 ans de carrière musicale, Marianne Faithfull viendra vous chanter ses peines de coeur avec la sagesse accumulée lors des longues dernières années écoulées.

Photographie © Dennis Morris
Samedi 6 février 2016, ouverture des portes à 19h30
Victorial Hall, rue Général-Dufour 14, 1205 Genève
Prix: 49.- (plein tarif)
Billetterie en ligne

Pensez Big
1 – EXTRA-ordinaire
My Big Geneva promeut des lieux, événements et personnalités EXTRA-ordinaires, à Genève et ailleurs.
2 – Gratuit
S’inscrire à la newsletter de My Big Geneva ne coûte rien.
3 – Généreux
Tout au long de l’année vous pouvez recevoir des cadeaux: concerts, resto, apéro, festivals et bien plus encore!
4 – My Big Geneva a besoin de vivre
Donc My Big Geneva établie des partenariats de CONFIANCE pour vous livrer des bons plans ou des Big avantages. Et se fait donc rémunérer pour cela.
5 – Garanti sans spam
My Big Geneva ne communique par votre email à un tiers et surtout, My Big Geneva n’harcèle ni votre boîte mail, ni le feed de vos réseaux sociaux.