Madame Bô

Madame Bô

Et si vous vous laissiez tenter par Madame Bô? Je rencontre @Geoffroy Baud après quelques échanges sur instagram. Photographe talentueux, ses photos me donnent envie de le connaître, lui et sa démarche. C’est aussi l’occasion de lui poser des questions et d’apprendre de son expérience afin d’évoluer dans mon parcours photographique. Après quelques cafés je lui propose de faire un article sur lui. Il me remercie, mais préfère que j’écrive sur sa femme, tatoueuse à Genève. Cet élan galant me donne envie de savoir qui est sa muse a qui il cède spontanément sa place, comme une évidence.

Madame Bô vous charme dès la première rencontre. Elégante et subtile, elle vous fait plutôt penser à une danseuse (ce qu’elle est) ou à une artiste peintre (oui, ça aussi c’est une des cordes à son arc) qu’à une tatoueuse au prime abord.
Un beau sourire franc et ouvert, une intelligence aiguisée, de la douceur et beaucoup d’empathie, sont les premières qualités que vous percevrez d’elle. Elle vous donne envie d’aller à la rencontre de son histoire et de son travail.

Sa démarche s’applique à toute une variété de clients, de grands projets très créatifs avec des motifs figuratifs et abstraits à de plus petits dessins. Vous y retrouverez peut-être un motif japonais, mais elle le declinera, finalisera différemment, “là où on ne l’attend pas”. Elle me dit en riant: “not another japanese tattoo” et cette remarque prend tout son sens si vous observez bien cette carpe sur le bras d’un de ses clients.

Vous souhaitez un travail plus sommaire, avec un seul motif? Madame Bô l’emplira de dentelle, ou pas, selon vos envies. Elle ne refusera pas non plus de tatouer le prénom de vos enfants, ou les phrases qui vous inspirent.

Ses tatouages sont d’inspiration tribal urbain, style qu’elle définit comme un ornement d’un nouveau genre, intemporel. Abstraites, un peu graphiques, ses réalisations épousent votre corps, elles en respectent la structure et aussi votre personnalité afin que votre tatouage vieillisse bien. Elle aime travailler directement sur le corps, ou en faire une empreinte, dessiner vos lignes de forces, prendre en compte vos grains de beauté, taches… tout en s’inspirant votre univers.
A votre écoute et à votre service, ce qui lui importe c’est de vous comprendre, de percevoir vos attentes afin de réaliser une création qui vous satisfera.

Madame Bô aime bien dessiner des sujets un peu subversifs: “ce qui est décalé et peut choquer, un peu à la façon d’encre mécanique un petit gars sympa qui m’a tatouée l’an passé et qui est une star de Tumblr.”

Je lui demande comment elle fait pour jongler entre la vie de maman et les activités professionnelles:
Je suis très attentive au bien-être de ma famille. Ils sont mon premier soutien et, grâce à eux, je m’améliore de jour en jour. Nous avons instauré trois grandes règles qui donnent un cadre, simple, sûr et stable. En dehors de ces règles, tout est permis du moment qu’elles sont respectées. Du coup ça nous laisse à tous un sacré champ d’expression et de liberté. Je fais comme je peux et nous tâchons tous d’être tolérants et attentionnés les uns envers les autres. C’est cela qui rend notre quotidien si agréable.”

Les premières bribes de sa personnalité, son charme composé d’un mélange de créativité, d’enthousiasme et d’attention à l’autre, son envie d’explorer avec vous les possibles en vous offrant le cadre nécessaire pour le réaliser, m’ont donné envie de vous la présenter. Alors je n’ai plus qu’une chose à vous dire: lancez-vous dans l’aventure avec elle ! ^_^

Le lieu qui te ressemble
Une prairie en pente douce dans laquelle on aurait oublié une coupe d’excellent champagne et une paire de jolis stilettos…
Ta cantine officielle
Le comptoir d’Ingelwood, pour son bout d’Amérique que j’y retrouve.
Chocolat noir ou au lait
Ni l’un ni l’autre: je suis pralinée.
Ton objet fétiche
Aucun.
Ton livre de Robinson
Galanteries du XVIIIème siècle de John Grand-Carteret, un petit bijou de poésie érotique.
La Big chanson sur ta playlist
En ce moment c’est l’album “last night the moon came” de Jon Hassell qui me transporte au-delà du stratus…
Le film culte que tu as vu plus de 259 fois
Love Actually, plus de dix ans après rien n’a changé… All we need is love, my dear! Un véritable remède contre les coups de blues.
Le super héros que tu aurais voulu incarner
Columbo. 
Un site web dont tu es accro
http://www.season-square.com  parce que c’est beau et bon à la fois.
Ton tatoueur préféré
Amanda Wachob
Jamais sans…
…mes clés
Une Big destination que tu recommandes
J’aime voyager et pas seulement à l’autre bout du monde, mais j’ai trois destinations qui sont chères à mon cœur:
le nord de la Californie où j’ai vécu 6 mois. Des gens formidables, des paysages à couper le souffle de quoi abattre tous nos préjugés européens sur nos cousins américains
Amorgos, une petite île des Cyclades, un rocher tout sec sorti des profondeurs de l’eau.
l’île Maurice en sac à dos, pour découvrir ce bout de paradis il faut sortir des grands hôtels se louer un appart et une voiture et s’arrêter à tous les coins de rue. Richesses et authenticité garanties!

Ton Big secret
Si je vous le dis, ce ne sera plus un secret …

Photographie © Geoffroy Baud
Madame Bô sur Instagram

CLOSE
CLOSE