Week-end ArtCarouge

Week-end ArtCarouge

Un nouveau nom pour un nouveau départ? Art7Carouge devient ArtCarouge où l’art y est prolifique. Le 7 s’en est allé pour laisser place à une association (depuis 2005) de galeries qui, comme vous le savez, ouvrent leur porte deux fois par année en présence de leurs artistes.
Prochain rendez-vous le 4 et 5 mars de 11h à 17h, commençons votre pèlerinage visuel par la galerie Krisal où l’artiste allemand Torsten Solin, élève du professeur Hans-Peter Adamski, brise des miroirs afin de nous rappeler que notre propre image et celle des autres est toujours subjective, quelque part entre la réalité et l’imagination, d’une sensualité inouïe. La série Broken Mirrors fut présentée pour la première fois en 2016 à Jena.
Direction l’Espace JB sur la route légendaire du nord vers le sud de l’Inde: Vasantha Yogananthan interprète le parcours de Râma, épopée de langue sanskrite composée vers le IIIe siècle avant JC.
Le Salon Vert sera de couleur argenté puisque l’artiste américaine Carol Prusa s’approprie la technique de la point d’argent sur bois ou sur de la fibre de verre pour ses créations.
La galerie Annick Zufferey à Fleur de Peau présente le créateur de bijou contemporain Fabrice Schaefer, professeur en design bijou à la Head: squelette de titane contraste des matières évoquant la féminité et les forces de la nature…
Le musée de Carouge propose quant à lui une retrospective (avec des conférences et des contes pour enfants) de l’artiste genevois Yvan Larsen et de ses sculptures animalières.
Jorg Brockmann fait du zèle en photographiant Louise Bourgeois et son atelier, chez NOV gallery. Pourquoi pas après tout? Alors que Pascal Liengme ne parle qu’à travers la matière afin de se découvrir, pratiquant plusieurs disciplines pour traduire la création chez Marianne Brand.
Profondeur et légèreté seront à l’honneur à la galerie Ligne Treize avec Alexandre Hollan et ses thèmes récurrents: l’arbre et les vies silencieuses.

Dernière halte à la galerie Séries Rares pour contempler (ou acheter) des sculptures en céramique de Jean-Marie Borgeaud: pièces endormies au fil des ans, écloses dans l’intime de l’atelier, comme l’herbe de la prairie caresse le ventre du loup, vous invitent à la rencontre.
Un seul regret, Maya Guidi n’ouvrira pas ses portes pendant ce week-end ArCarouge… 🙁

Photographie © Jorg Brockmann ArtCarouge
Du samedi 4 au dimanche 5 mars de 11h à 17h

1227 Carouge
Entrée libre

CLOSE
CLOSE