Noël à Florence

Noël à Florence

Plutôt que d’écouter l’avis des guides en ligne qui déconseillent Florence en hiver – parce qu’il va peut-être pleuvoir ou faire froid…- je vous invite plutôt à céder à la tentation.
Pourquoi y aller hors saison? Parce qu’il y aura moins de touristes au mètre carré et plus de champ pour vos explorations.
L’avion vous dépose à l’aéroport de Pise, puis un car vous dépose directement à la gare centrale de Florence. Pas cher, tout aussi rapide que le train (1h10 environ) et très pratique si vos bagages sont encombrants.

Pour un séjour à deux, je vous recommande de faire la connaissance de Barbara et Maurizio, deux charmants hôtes qui vous accueillent dans leur petit studio avec une bouteille de vin et leurs meilleurs conseils pour découvrir cette ville de rêve. Vous serez juste de l’autre côté du fleuve Arno, séparation entre le centre dit “historique” et le quartier de l’Oltrarno, identiquement grandiose avec le Palais Pitti son jardin de Boboli: 45’000m2 d’espace vert enrichi de sculptures, de fontaines, de fabriques de jardin et de grottes.
Capitale de la Toscane, vous n’allez pas nécessairement visiter ses musées, parce que la culture vous attend à chaque coin de rue, cette cité est un musée à ciel ouvert: des églises monumentales, comme Santa Maria dei Fiori, une belle dame presque millénaire, coiffée de la plus grand coupole au monde; une floraison de palais, tel le Palazzo Strozzi qui abrite une rétrospective sur le travail de Ai Weiwei jusqu’au 22 janvier 2017; des musées, des bibliothèques, des jardins, des villas… et le Ponte Vecchio garni de son antique galerie marchande. Vous ne saurez plus où donner de la tête, ni à quel saint vous vouer.
Après quelques recherches pour manger des huîtres (c’est une obsession), je trouve le Fishing Lab. Transportez-vous dans un musée, avec des fresques au plafond et un site archéologique au sous-sol, dans lequel vous mangerez du poisson à profusion et oublierez les huîtres sans problèmes…Une impression de manger de la très bonne streetfood au bar ou à table. Excellentissime.
A Florence, les bâtiments historiques sont déclinés sous toutes les formes: restaurants, boutiques de modes, galeries et musées, mais aussi pharmacies: la plus vieille pharmacie encore en activité à Florence date de 1612, l’Officina profumo-farmaceutica di Santa Maria Novella, à mi-chemin entre le monde d’Harry Potter et une galerie d’art, vous accueille pour déguster une chocolat chaud, à moins que vous ne désiriez vous parfumer ou acheter quelque élixir?
Dernier souvenir florentin à vous recommander, avant de partir explorer le riche programme du Festival Antigel, le Melrose Vintage Store. Un must avec collection de sacs en cuir, chapeaux, manteaux, vêtements militaires, punks, 60ies, 70ies, 80ies, paillettes…. une caverne d’Ali Baba. Si vous ne supportez pas l’odeur de la naphtaline, contentez-vous d’une visite au shop via dei Ginori…
Et peut-être juste encore une glace pour vous faire patienter avant de monter visiter la coupole de Santa Maria (3h….) chez Don Nino, celle au chocolat appelle à revenir!
Ciao Firenze, ci rivedremo presto!

CLOSE
CLOSE