SOFAR

SOFAR

Acronyme de SOngs From A Room, SOFAR est né lors d’une soirée londonienne où 3 amis s’entendent sur une idée commune: installer une ambiance feutrée et intimiste lors des concerts.
Né en mars 2009, ce simple cependant ambitieux projet s’étend rapidement dans le monde entier pour gagner Genève en 2016. L’inscription se fait via le site, le lieu du concert est divulgué la veille et les noms des artistes sont tenus secret jusqu’à la dernière minute. Les règles en vigueur sont la discrétion et le portable en mode avion.
En ce vendredi 30 juin, je me pointe au lieu du concert invité par Delphine qui m’accueille par une accolade, me présente à sa ‘famille’, des bénévoles dévoués, et me fait grimper les étages afin de caresser l’ambiance d’avant show. Le salon de notre hôte est réaménagé afin de permettre au public de s’asseoir à même le parquet. Les canapés et autres fauteuils sont expulsés contre les murs, où les premiers arrivés se précipitent. Les 5 lettres de SOFAR, délicatement déposées sur le toit d’un piano droit comme prêtes à tomber, enveloppent la pièce d’une atmosphère singulière. Derrière la petite scène improvisée, de grandes fenêtres dévoilent l’impressionnant bâtiment des forces motrices, alors que les murs divulguent le line up de la soirée: Willy Budz, Stevans, Tallune. Mon appétit musical se réveille, mon ventre gronde.

Le premier groupe ouvre le bal pour un set d’une vingtaine de minutes avec panache. Leur son est un mélange coriace de reggae aux reflets de hip-hop agressif et de soul, emmené par la voix suave du chanteur qui embarque un public attentif pour une croisière sur la mer SOFAR. Les applaudissements sont bruyants et les musiciens, enchantés d’être de la partie. Alors que la scène est modifiée pour accueillir leurs successeurs, le public sort s’en griller une ou profite d’échanger une première impression. Stevans assure la relève d’un élan moqueur et aguerri. Le petit clown Yvan et le grand dégingandé Yann amusent la croisière, et reprennent merveilleusement quelques-uns de leurs fameux titres en version acoustique pour mon plus grand bonheur. La magie opère, les pieds se mettent à taper, les mains conquises clappent inlassablement. Puis le talentueux groupe Talune, en provenance de la capitale française, plonge les auditeurs dans l’eau mystique et magnifique d’une folk obsédante, sans frontières, pour clôturer divinement cette mémorable soirée.

Photographie © Kevin Pittet

CLOSE
CLOSE