FR
|
Le Clos des Sens

Le Big chef Laurent Petit rachète avec son épouse leur restaurant en 1992 et obtient sa 3ème étoile en 2019. En octobre dernier, il annonce vouloir tourner la page et transmettre ce qu’il a construit. Je suis donc allée vérifier si le Clos des Sens sans Laurent Petit fait toujours du sens…. 

 

Chef Laurent Petit a transmis son Clos des Sens à ses collaborateurs de longue date, Thomas Lorival et Franck Derouet, respectivement chef exécutif de cuisine et chef sommelier/directeur de salle. Le 6 octobre dernier, il écrivait sur la page Facebook de son restaurant/hôtel:

« TRANSMETTRE
Fermer ce livre, imaginer comment Thomas et Franck vont conter la nouvelle histoire, emprunte d’un premier tome écrit ensemble. Tome qui m’a fait sourire, qui m’a fait pleurer, qui m’a tant construit. 30 ans entouré d’une jeunesse perpétuelle, intelligente, pertinente et engagée. Mais aussi, le liant du lien, la matière, l’expression, la résultante de la pensée des producteurs: cadeaux de vie du métier.
Interpellé par mes racines bussièroises, interpréter ce terrain de jeu, avec une singularité, avec une bienveillance radicale, peut « – » être, le propos à venir. De ce retour aux sources au cœur du premier Parc national de forêts, embrasser les arbres, caresser l’osier, jusqu’au pied du mur de la page blanche Haut-Marnaise… Le champ des possibles.
MERCI! »

Sans investisseur aucun, la relève est confirmée.

Au jardin, Lionel Perron prend soin de ce qui se trouvera dans votre assiette.
Sans gaspillage et en parfaite osmose.

Pour déjeuner en semaine, (hors juillet-août et jours fériés), comptez 158€ par personne pour déguster le menu « POUR VOIR » en 4 saveurs.

Et j’ai vu la nature sublimée et des savoir-faire ancestraux, respectant les saisons.
J’ai vu des artisans culinaires, amoureux de la simplicité.

Little nouveauté estivale: Le Cortil, restaurant éphémère abrité dans les jardins du Clos du Sens, jusqu’au 2 septembre 2023!

 

Pensez Big
1 – EXTRA-ordinaire
My Big Geneva partage des lieux et des personnalités hors du commun.
2 – Gratuit
S’inscrire à la newsletter de My Big Geneva ne coûte rien.
3 – Curieux
Car ce n'est pas un vilain défaut.
4 – Ouvert d'Esprit
Clé fondamentale pour prétendre au bonheur.
5 – Garanti sans spam
My Big Geneva ne communique pas votre email à un tiers et surtout, My Big Geneva n’harcèle ni votre boîte mail, ni le feed de vos réseaux sociaux.