Les fleurs de Christine

Les fleurs de Christine

Jeudi 29 novembre aux Ateliers Grimm à Carouge, retrouvez l’univers floral de Christine Duvanel le temps d’un vernissage. Vous entendrez certainement un jour parler du talent de compositrice et interprète de sa fille. C’est justement elle, récemment, qui me montre le profil instagram de sa maman. Au-delà de la précision et de la finesse des traits des dessinsc’est la poésie dégagée par les fleurs de Christine qui donne envie de marcher pieds nus dans ces prés sur papierConquise dès les premiers dessins, prenez un café, ou un thé, le temps de plonger avec moi dans son univers.

Une artiste pluridisciplinaire et joliment modeste
Artiste polyvalente, Christine a fait du piano, de la poterie, de la céramique et de la sculpture... Formée dans diverses écoles ou par des artistes, elle ouvre son propre atelier de poterie pendant plusieurs années. En 2000, la maladie la frappe et elle se voit contrainte de fermer l’atelier, mais pas de fermer la porte à son univers artistique, le dessin devient alors son mode d’expression favori. En 2015, dans un cours d’Art Thérapie de la ligue du cancer, c’est la révélation: elle commence par réaliser une gigantesque fleur en pastel, comme un acte libérateur qui l’amène ensuite verde plus petites fleurs, une profusion de fleurs. Christine se passionne pour ces motifs floraux, en noir et blanc le plus souvent. Avec de fines pointes, plus précisesmais qui ne donnent pas le droit à l’erreur, elle canalise toute son attention et est comme guidée pour dessinerLe travail thérapeutique devient vite une nécessité. Elle se lève tôt et peut dessiner cinq heures d’affilée dans la même journéeDurant trois ans, elle ne cesse de créer, prise du besoin irrépressible de représenter la nature et ces beautés.

Ses proches, comme ses professeurs reconnaissent son potentiel, mais elle reste modeste. Aux Ateliers Grimm, où Christine vient dessiner, on lui parle de son talent et qu’elle finira par exposer. Et c’est chose faite cette année, grâce à l’invitation de l’artiste genevoise Sylvie Wuarin, Christine expose pour un premier événement collectif et voit ses deux tableaux achetés par des inconnusCette validation totalement externe de son travail a comme décapsulé sa bouteille de champagne de la créativitéelle se sent habitée d’un foisonnement mental et a envie de continuer, de créer. Tout ceci n’est que le début de l’aventure! Car malgré la maladie, c’est une femme à l’œil brillant et pleinde vie que j’ai rencontrée, porteuse d’un magnifique message de positivité et de résilience.

Ce novembre, elle sera aux Ateliers Grimm pour sa première exposition en solo. Vous la retrouverez en 2019 à la galerie Marianne Brandt, 20 rue Ancienne, pour le printemps carougeois.

Rue Jacques-Dalphin 22, 1227 Carouge
Vernissage jeudi 29 novembre de 18 à 21h
Exposition samedi 1 décembre de 11 à 15h & dimanche 2 décembre de 13 à 17h

FERMER
CLOSE