Made in Antigel 2019

Made in Antigel 2019

Faisant parties intégrantes de l’ADN du festival Antigel, les Made in Antigel sont des créations uniques, le plus souvent insolites, saupoudrées de poésie. 5 rendez-vous incontournables pour tout curieux digne de ce nom, à la découverte du Grand Genève.

Feu au lac!
Voilà une longue et belle relation planquée dans une première rencontre. Comme un nouveau premier rendez-vous. Ou un·e vieil·le ami·e dont on découvre un trait inattendu. Les Genevois·es et leur bout du lac, c’est une longue histoire. Un couple qui se connaît sur le bout des quais. Feu au lac! c’est l’occasion de tutoyer la grande flaque sous un angle neuf et dans un voyage unique. Avant de voir la nouvelle Plage publique des Eaux-Vives sortir de terre aux bégaiements de l’été, Antigel propose aux habitant·e·s d’apprivoiser une vue inédite sur Genève en réchauffant l’atmosphère. Et en primeur. Jeux de lumières et de miroirs naturels. Une balade publique, dans une file indienne artistique de torches fièrement brandies par les moufles des visiteur·euse·s. Une aventure aux flambeaux qui va vous offrir le droit d’affirmer que oui, ce soir-là, en famille, vous avez marché sur l’eau.

Mini Autoradio Orchestra
Fouler un parking comme on foulerait une salle de concert? C’est le défi proposer par cet orchestre d’un soir, monté sur jantes et diffusé par les haut-parleurs de quarante Mini Cooper parquées comme des musiciens sur une scène. Une chorégraphie sonore ou chaque habitacle est un instrument. Ou chaque portière ouverte est une caisse de résonance. Un concert tout en carrosserie composé de volutes sonores oniriques et hypnotiques et qui permettra au public de déambuler entre les bolides à l’arrêt, avec cette sensation jouissive de perdre ses repères et d’oublier la provenance même de la musique. Un voyage sans GPS sur une route imaginaire.

Chassol Cine-Concert
Compositeur, arrangeur, pianiste, artisan de la bande-son, le Français est un peu tout ça à la fois. Un type virtuose qui n’a jamais voulu laisser le visuel sur le bas-côté pour foncer tête baissée dans la musique. Jazz? Oui, certainement. Sauf que Chassol raffole de la contrainte. Et l’image en est une. Et si rien n’est jamais laissé au hasard, tout est pourtant d’une instantanéité folle. Pour Antigel, le monstre de talent empoignera l’inimitable “Big Sun” aux pieds des immeubles et projettera par la même occasion le film qui l’accompagne sur deux des façades immaculées de la première cité satellite jamais construite en Suisse, celle de Meyrin. Et il se pourrait que la magie devienne palpable.

Le Corridor
Partir en exploration dans le dédale souterrain d’une école et s’immerger dans l’univers cinématographique d’un David Lynch ou d’un Stanley Kubrick. Croiser des personnages étranges et mystérieux, entrer dans des pièces sombres où les choses les plus banales sont teintées d’une note bizarre. Insolite, à la lisière du rêve, les enfants ne verront plus leur école de la même manière. Un spectacle comme une immersion dans un univers qui vient parasiter le rôle premier d’un établissement c’est, quelque part, l’apprivoiser.

Blind Date
Comment la vie continue-t-elle quand l’artiste n’est plus là pour la bousculer ? Entrez dans une expérience qui prend vie dans l’après, qui brille dans le noir et qui séduit dans les petits riens. Une aventure sensorielle et auditive où l’envers du décor se mue en star d’un soir. Où les accessoires prennent vie. Où les structures dansent et où les technicien·ne·s de l’ombre prennent le pouvoir et ne font qu’un avec l’objet. Les réflexes quittent les esprits et la poésie prend corps dans la pénombre. Blind Date montre les ficelles, dévoile l’ossature et expose l’invisible. Quand on ne voit pas les choses, on se surprend parfois à en percevoir le sens.

Visuel © Joëlle Flumet Festival Antigel

By MBG — 25 Mar '19

JEMA 2019

Les Journées Européennes des Métiers d’Art (JEMA) à Genève se [...]

FERMER
CLOSE