FR
|
Bobine à poils

Le festival Animatou qui a ouvert les festivités ce 1er octobre se donne à disposition une dizaine de jours pour fêter son jubilé qui l’encourage à souffler tout autant de bougies. L’invité d’honneur qu’est le Portugal se voit, lui,  proposer une collaboration avec le MEG. Une programmation qui oscille entre films en prises de vue réelle et petits bijoux d’animation de ces vingt dernières années. Un joli coup de projecteur sur un pays dont la culture complexe permet de tracer des parallèles entre tradition et modernité, un cheminement que le film d’animation doit sans cesse questionner au sein de sa pratique.

12 programmes sont en compétitions, avec l’inauguration d’un volet Docanim’s, genre rendu populaire par Valse avec Bachir,  auxquels s’ajoutent des Masterclasses, des collaborations s’étendant du Remor aux HUG, sans compter le tournage expérimental du court-métrage VERTICO au BAC qui invite tous les créateurs d’affiches du festival Animatou à collaborer sur la durée du festival, devant et avec le public. Et j’en oublie…

La dizaine d’affiches — sublimes — concoctée par le graphiste et sérigraphe Thomas Perrodin cette année a certainement dû retenir votre attention quelques minutes, oscillant d’une baleine au coquillage, chacun des éléments dessinés sur fond crème se lit par l’amoncellement de petits chats à poids. Tamponné sur chacune des affiches en clin d’oeil au Portugal, un cercle, le plus souvent bicolore, renforce la composition avec finesse.

Une édition aussi généreuse qu’audacieuse donc, qui permet notamment d’inaugurer la sublime salle de l’Alhambra après des années de réfections et rien que pour cela, on vous blâmerait de rater pareil événement… et soyez avertis qu’avoir un chat dans la gorge n’est plus une excuse. C’est dit!

Photographie © Katarina Boselli
Du 1er au 11 octobre
Tarif: 4 à 8.- la projection

thomas-perrodin

Pensez Big
1 – EXTRA-ordinaire
My Big Geneva promeut des lieux, événements et personnalités EXTRA-ordinaires, à Genève et ailleurs.
2 – Gratuit
S’inscrire à la newsletter de My Big Geneva ne coûte rien.
3 – Généreux
Tout au long de l’année vous pouvez recevoir des cadeaux: concerts, resto, apéro, festivals et bien plus encore!
4 – My Big Geneva a besoin de vivre
Donc My Big Geneva établie des partenariats de CONFIANCE pour vous livrer des bons plans ou des Big avantages. Et se fait donc rémunérer pour cela.
5 – Garanti sans spam
My Big Geneva ne communique par votre email à un tiers et surtout, My Big Geneva n’harcèle ni votre boîte mail, ni le feed de vos réseaux sociaux.