FR
|
Fichtre, un style suisse incontournable

Artiste, illustrateur et professeur à l’école d’art du Valais, Fichtre commence tous ses projets par des esquisses sur papier. Entre son travail personnel et professionnel, Fichtre a un style particulier que vous ne pourrez pas louper!

  • Avez vous toujours su que vous vouliez devenir artiste / illustrateur?

J’ai toujours su ou j’en ai toujours eu envie mais cela a mis du temps avant de s’affirmer. Ce n’est que vers 27 ans que j’ai vraiment pris la décision d’être artiste illustrateur. J’ai étudié à l’ECAL (école cantonale d’art de Lausanne) puis tout de suite trouver du travail en agence – en tant que graphiste, je faisais l’illustration pour des sites internet. Après quelques années, je n’étais pas très heureux avec ce que je faisais, il y avait quelque chose qui bloquait au niveau des énergies. Je faisais déjà de l’illustration à côté pour moi-même et y trouvais énormément de plaisir. A un moment c’est devenu beaucoup de travail pour moi seul. Mon travail pour les autres ne me nourrissait pas forcément, et  c’est pour cela que je me suis concentré à trouver mon style et à affirmer Fichtre.

 

  • Comment vous inspirez-vous pour produire vos œuvres?

D’un côté les œuvres sont vraiment mon travail personnel, elles peuvent venir de simples idées, d’envies d’illustration ou de coups de peinture. Mon inspiration vient de l’artiste que je suis, il y a des choses dans l’art contemporain, il y a ce que je vis. Je relate pas mal de choses et mon inspiration provient de mes expériences personnelles. D’un autre côté il y a ce que je fais pour les clients donc les mandats. J’appellerai ça plutôt de l’art appliqué, il y a une commande à laquelle je réponds. Je suis artiste illustrateur donc c’est sure que je viens avec ma propre vision et aussi mes envies. Ce qui va m’inspirer pour un mandat c’est ma compréhension de la demande du client, essayer de rentrer dans son univers auquel j’y ajoute ensuite ma touche artistique – ce sont deux mondes qui se réunissent. 

 

  • Quel est votre processus artistique ? Tout est dessiné à la main?

J’ai très souvent un sketchbook avec moi, soit un petit carnet soit un plus grand. J’ai aussi un iPad, datant de deux ans car je suis assez amoureux du papier. Cet iPad me permet de faire certaines choses plus rapidement pour avoir un aperçu final coloré quand je dessine. J’ai besoin de sketch, dessiner, parfois ce n’est que du texte ou des gribouillis – cela ne donne pas forcément quelque chose, mais c’est ma manière de faire des recherches. C’est lié à l’outil que j’utilise: crayons, stylo, peinture. Mes fétiches sont le crayon gris, Poska (stylo à gouache liquide) et Pentel (stylo pinceau permettant de faire des erreurs). Avec le Pentel je me laisse perdre le contrôle, faire des erreurs et c’est ça qui va donner une sorte de grain à mon style. Je ne mélange pas encore le digital et matière première, mais pourquoi pas. Je ferai des expérimentations par la suite même si mon style est assez défini.

Pensez Big
1 – EXTRA-ordinaire
My Big Geneva promeut des lieux, événements et personnalités EXTRA-ordinaires, à Genève et ailleurs.
2 – Gratuit
S’inscrire à la newsletter de My Big Geneva ne coûte rien.
3 – Généreux
Tout au long de l’année vous pouvez recevoir des cadeaux: concerts, resto, apéro, festivals et bien plus encore!
4 – My Big Geneva a besoin de vivre
Donc My Big Geneva établit des partenariats de CONFIANCE pour vous livrer des bons plans ou des Big avantages. Et se fait donc rémunérer pour cela.
5 – Garanti sans spam
My Big Geneva ne communique pas votre email à un tiers et surtout, My Big Geneva n’harcèle ni votre boîte mail, ni le feed de vos réseaux sociaux.