Picasso à la Fondation Beyeler

Picasso à la Fondation Beyeler

C’est étonnant de voir à quel point on connait tous le peintre Picasso. Et pourtant on le connait tous si peu. Jamais un artiste n’a eu une oeuvre à la fois aussi prolifique et hétéroclite. Certains seront familiers avec ses peintures surréalistes, ses oeuvres cubistes, d’autres auront pris connaissance de son tableau Guernica lors d’un cours d’Histoire… une chose est sûre, le nombre de facettes de cet artiste qui cherchait à explorer sa créativité sous toutes ses formes semble illimité. 

La Fondation Beyeler à Bâle s’attarde le temps d’une exposition sur le jeune Picasso et ses périodes bleue et rose. C’est certainement l’exposition suisse la plus sollicitée en 2019 et pour cause. La totalité de l’espace est envahie d’oeuvres du grand maître réalisées entre 1901 et 1906. Toutes deux emblématiques de l’art moderne du XXème siècle, ces deux périodes portent aussi une forte dimension personnelle pour l’artiste. 

De 1901 à 1904, la période bleue est une phase noire pour l’artiste. Faisant le deuil du suicide de son ami Carlos Casagemas, il utilise une palette de couleurs froides pour dépeindre la misère humaine et la pauvreté. La tristesse est palpable quand on regarde des oeuvres comme La Vie, Femme à la chemise ou encore Acrobate et jeune arlequin. 

La période rose, venant juste après, contraste et utilise des couleurs chaudes allant du rose à des teintes plus orangées. Suite à la rencontre fortuite de Fernande Olivier, sa première compagne, Picasso explore des thèmes plus heureux, cherchant à dépeindre la chair humaine sous différentes tonalités. Le personnage de l’arlequin est aussi omniprésent est montre le goût de l’artiste pour le spectacle.

La visite de la Fondation est aussi l’opportunité d’en prendre plein les mirettes en profitant du bâtiment conçu par l’architecte Renzo Piano. Le musée est entouré d’un jardin, faisant se mélanger avec élégance et harmonie les grandes baies vitrées et la végétation.

Picasso en quelques chiffres
163: la taille en centimètres de ce grand homme
20: le nombre de noms qui composent son nom complet (Pablo Diego José de Francisco de Paula Juan Nepomuceno Maria de los Remedios Cipriano de la Santisima Trinidad Ruiz y Picasso)
1: le nombre de souris adoptée par Picasso dans son atelier du Bateau-Lavoir
43,000: le nombre d’oeuvres réalisées au cours de sa vie
179,400,000: la somme en USD atteinte par le tableau le plus cher de Picasso vendu aux enchères, Les Femmes d’Alger

Le jeune Picasso – Périodes bleue et rose
03.02.2019-26.05.2019
Fondation Beyeler
Baselstrasse 101
4125 Bâle
Lun, mar, jeu, ven, sam, dim: 10h-18h;
Mer: 10h-18h

FERMER
CLOSE