FR
|
DiversDanses avec Marie Caroline Bertoldo

A Genève autour d’un Thé, je rencontre Marie Caroline Bertoldo, une femme pétillante d’énergie et d’intelligence, pour parler de DiversDanses.

Marie Caroline ne finit pas de m’émerveiller tant son parcours ressemble à celui de plusieurs vies réunies: attachée de presse, graphologue, coach, accompagnatrice de voyages à la découverte de soi…. elle est aussi passionnée que passionante. Bientôt nous reparlerons de son prochain projet, un livre, « la médecine du serpent » qui sera publié et donnera lieu à un vernissage à la rentrée. Mais pour l’instant, revenons à la danse.

En avril 2018 naît DiversDanses, association issue de la convergence de plusieurs centres d’intérêts de la fondatrice: la musique et la danse, qui l’accompagnent depuis toujours, et un désir de projet à vocation humanitaire, ancré sans doute dans ses origines russes et italiennes de grand-parents immigrés. Cette envie l’habitait depuis plusieurs années, mais comment lui donner vie?

Un premier déclic se fait avec la rencontre du danseur et corégraphe Ahmad Joudeh. Le Syrien au parcours renversant, vient à Genève à la fête de la musique. Marie Caroline le rencontre grâce à sa fille Juliette, danseuse et réalisatrice. Le courant passe immédiatement, il est touché par l’idée de créer une association en faveur des artistes migrants et accepte d’en devenir le parrain.

Le second déclic vient après un voyage pour retrouver son fils en Grèce: parti pour suivre le parcours des migrants et les photographier au quotidien au moment où l’Europe ferme ses frontières, il se retrouve finalement co-créateur d’une ONG afin de leur venir en aide. Quand Marie-Caroline retourne à sa vie confortable elle se dit qu’elle doit faire quelque chose ici.

Elle travaille à la réalisation de ce souhait avec Marie-Pierre Selim et Carole Genecand de l’Hospice, toutes deux conquises par l’idée de créer des moments d’échange et de partage pour tous grâce à la danse. Depuis octobre dernier, DiversDanses propose des ateliers de danse (4 à 5 par années environ) ouverts à tous et gratuits. Ce premier pan du projet permet aux migrants de sortir de leurs centres, de venir en ville, de rencontrer de nouvelles personnes, vous et moi, de s’intégrer à vie locale par la danse, langage universel qui transcende les différences. Dès l’année prochaine, un deuxième concept sera mis en place par une équipe artistique qui ira directement à la rencontre des jeunes migrants, de manière informelle d’abord, pour former ensuite un groupe plus restreint et créer un spectacle.

Evènements à venir

Le premier atelier de danse africaine, en février dernier, a rencontré un franc succès, et déjà les prochains arrivent: ce dimanche 7 avril vous apprendrez des danses grecques à l’école de danse de Genève, le 26 mai vous danserez de la Samba de Gafieira et le 29 septembre, des danses péruviennes.

L’association est financée par des dons essentiellement, l’équipe est bénévole, seuls les professeurs sont payés pour les cours donnés. Alors puisque tout ceci vous est offert gracieusement, devenez membre pour soutenir DiversDanses et surtout: DANSEZ!

Photographie © Didier Jourdan

Pensez Big
1 – EXTRA-ordinaire
My Big Geneva promeut des lieux, événements et personnalités EXTRA-ordinaires, à Genève et ailleurs.
2 – Gratuit
S’inscrire à la newsletter de My Big Geneva ne coûte rien.
3 – Généreux
Tout au long de l’année vous pouvez recevoir des cadeaux: concerts, resto, apéro, festivals et bien plus encore!
4 – My Big Geneva a besoin de vivre
Donc My Big Geneva établie des partenariats de CONFIANCE pour vous livrer des bons plans ou des Big avantages. Et se fait donc rémunérer pour cela.
5 – Garanti sans spam
My Big Geneva ne communique par votre email à un tiers et surtout, My Big Geneva n’harcèle ni votre boîte mail, ni le feed de vos réseaux sociaux.