FR
|
La 4ème voie lactée

Nouveau chapitre pour le Kino Kabaret de Genève – le quatrième – qui ouvre les festivités le 8 janvier prochain pour trois sessions de quatre jours. Pour rappel, l’événement se positionne tel un rassemblement participatif qui donne l’occasion à trente-six films de voir le jour, nés de la collaboration de comédiens, artisans de tous métiers lié de près ou de loin à la création cinématographique (ie. son, image, maquillage, costume, décors, cascadeurs, etc.) et réalisateurs qui y prennent part. Particularité de ce cru, la contrainte des trois jours pour réaliser son oeuvre passe la barre des quatre et ce dans le but de donner plus de place à la finition des films. Pour ce faire, un certain nombre de partenaires offrent leurs locaux et compétences afin d’offrir un aboutissement supérieur. Le matériel est, quant à lui, prêté à chaque équipe en échange d’une modeste caution.
Autre changement, le Kinolab quitte le Motel Campo qui fut son fief depuis trois éditions et investit désormais la Fonderie Usine KuglerCet espace accueillera les réunions de production des films en voie d’être réalisés, permettra de faire sa moisson en amont de partir sur le terrain quand il n’offre pas quelques postes de montage ou une buvette pour refaire le monde.

Feu d’artifice de la première session, le groupe Penfield – qui par ailleurs vient de nous offrir un remarquable opus – se frottera à l’exercice du Ciné Concert dans la gracieuse salle de l’Alhambra. Les pré-ventes sont accessibles depuis le site Bewell-Now (15.- au lieu de 20.-). L’occasion d’apprécier l’habillage sonore des douze premiers films, composé vingt-quatre heures avant la projection. Et autant dire que les bonhommes sont d’une habileté dans le domaine qui force le respect. La date du 14 janvier est à noter dans votre agenda. Les autres films seront, eux, projetés dans la Salle Centrale de la Madeleine à quelques encablures de là, les 16 et 19 janvier en soirée. On vous aura prévenu.

Si l’expérience attisait votre curiosité, que vous soyez professionnels en devenir ou monstres dans le domaine, vous pouvez naturellement vous inscrire au Kabaret et ce jusqu’à ce que l’événement tire sa révérence: inscription en ligne.

« Le faire bien avec rien, le faire mieux avec peu, mais le faire quand même. »

Photographie © carloderosa.net
Dimanche 8 janvier dès 14h | Finalisation des inscriptions / retrait des badges à 17h | Soirée de lancement
Lundi 9 janvier à 18h | Réunion de production – 1ère session (10-13.01)
Jeudi 12 janvier à 18h | Réunion de production – 2ème session (13-16.01)
Samedi 14 janvier à 20h30 | Ciné-concert – projection 1ère session à l’Alhambra

Dimanche 15 janvier à 18h | Réunion de production – 3ème session (16-19.01)
Lundi 16 janvier à 21h | Projection 2ème session à la Salle Centrale de la Madeleine
Jeudi 19 janvier à 21h | Projection 3ème session à la Salle Centrale de la Madeleine dès minuit | Soirée de clôture 
au KinoLab. 
Genève Kino Kabaret 4e édition

Pensez Big
1 – EXTRA-ordinaire
My Big Geneva promeut des lieux, événements et personnalités EXTRA-ordinaires, à Genève et ailleurs.
2 – Gratuit
S’inscrire à la newsletter de My Big Geneva ne coûte rien.
3 – Généreux
Tout au long de l’année vous pouvez recevoir des cadeaux: concerts, resto, apéro, festivals et bien plus encore!
4 – My Big Geneva a besoin de vivre
Donc My Big Geneva établie des partenariats de CONFIANCE pour vous livrer des bons plans ou des Big avantages. Et se fait donc rémunérer pour cela.
5 – Garanti sans spam
My Big Geneva ne communique par votre email à un tiers et surtout, My Big Geneva n’harcèle ni votre boîte mail, ni le feed de vos réseaux sociaux.