FR
|
Le Grand Tour de Suisse

1,600 km de routes scéniques, 22 lacs majestueux, 12 sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco et 5 cols alpins. On vous présente le Grand Tour de Suisse, trop peu connu des Suisses et des moins Suisses, à notre plus grand regret. On l’a découvert presque par hasard en tombant sur des panneaux de signalisation « Grand Tour ». Intrigués, on visite leur site internet très bien fait sur la version desktop (un peu moins clair sur la version mobile). On apprend qu’il suffit d’une voiture, d’un peu d’argent et de 9 jours pour le faire. Pour ceux qui ne peuvent pas partir 9 jours, vous pouvez aussi décider de ne faire qu’une partie du trajet.

On n’a pas été déçu, ce parcours est tout simplement incroyable. En suivant la route plus ou moins méthodiquement, on s’arrête aux différents points d’intérêt, vues imprenables, abbayes historiques, châteaux en haut de montagnes… La Suisse est un pays relativement petit qui offre une diversité de paysages peu commune. En quelques kilomètres, on passe des glaciers du Matterhorn aux vues lacustres de Lugano. On continue le chemin, direction St Moritz la glamour, arpentant des routes de montagnes sinueuses sans pouvoir fermer les yeux. Saviez-vous que le droit de vote aux femmes était encore débattu en 1990 à Appenzell? On l’apprend en se rendant dans cette bourgade de 6,000 habitants connue pour ses saucisses, sa bière mais SURTOUT pour ses façades de maison colorées. La première partie du voyage nous plonge dans une nature qui rend l’homme insignifiant. 

La deuxième partie, plus urbaine, vaut aussi le détour. Bienvenue à Zurich, dynamique, cosmopolite et moderne. On se perd dans la vieille ville, découvre des restaurants vegans à n’en plus finir et passe un moment sur la Heinrichstrasse, une rue très animée les soirs de week-end. Le temps de faire une halte à l’Espace Jean Tinguely – Niki de Saint Phalle de Fribourg et de déguster un vacherin fribourgeois, on arrive à Neuchâtel, ou “Neuch” pour les intimes. Le nombre de villes bâties au bord de lacs est vraiment une spécificité suisse et apporte une certaine douceur de vie à l’atmosphère citadine. Pour être honnête, nous n’avons pas eu le temps de continuer jusqu’à Bâle et au bout de 9 jours, c’est le retour à Genève.

C’est à la fois les points d’arrêt ET la route elle-même qui font partie de la beauté de ce voyage. En y réfléchissant bien, on se demande même dans quel autre pays il serait possible de faire le tour en moins de 10 jours, en voyant autant de choses variées. Franchement, on ne trouve pas.

Photographie © Margaux Mudde

Pensez Big
1 – EXTRA-ordinaire
My Big Geneva promeut des lieux, événements et personnalités EXTRA-ordinaires, à Genève et ailleurs.
2 – Gratuit
S’inscrire à la newsletter de My Big Geneva ne coûte rien.
3 – Généreux
Tout au long de l’année vous pouvez recevoir des cadeaux: concerts, resto, apéro, festivals et bien plus encore!
4 – My Big Geneva a besoin de vivre
Donc My Big Geneva établie des partenariats de CONFIANCE pour vous livrer des bons plans ou des Big avantages. Et se fait donc rémunérer pour cela.
5 – Garanti sans spam
My Big Geneva ne communique par votre email à un tiers et surtout, My Big Geneva n’harcèle ni votre boîte mail, ni le feed de vos réseaux sociaux.