FR
|
« Inspire, get lost, dream and shine »

Flashback: novembre 2012, le jeudi 8 pour être précis, je suis à quelques heures d’inaugurer une nouvelle exposition. Son titre? Shame & Vulnerability. L’artiste: Mauren Brodbeck. Il fait un temps pourri, normal me direz-vous, nous sommes en novembre, le soleil ne ré-apparaitra que dans quelques mois: la rue des Bains est triste à mourir. Pas un chat dans les rues, ni de chiens d’ailleurs. Il pleut… des cordes, la visibilité est réduite par la brume, sombre journée.
Mais au No 50, lieu de l’exposition, un arc-en-ciel vient briser la morosité ambiante. L’accrochage est fini, prêt à accueillir les visiteurs qui viendront nombreux au vernissage pour écouter ce que les oeuvres de Mauren Brodbeck ont à exprimer.

Le langage des formes et des couleurs qu’interprète Mauren à même le négatif, permet d’explorer les intimes profondeurs de l’esprit ainsi photographiées et se veut l’expression juste de la nature, de notre nature humaine. Visages cachés, portraits de nos émotions les plus fragiles, sa démarche artistique renoue avec les fondements de l’expérience visuelle, réinscrit l’oeuvre entre le figura et le fabula, à la recherche d’une vérité.
Ce n’était pas la première fois qu’elle métamorphosait une galerie: son travail a été exposé à Vienne, Berlin, LA, Chamonix, Arles et j’en passe. C’est dire l’universalité de son langage. Et moi, je ne pouvais qu’être honorée qu’elle m’est choisie pour présenter son dernier travail.

Entre 2004 et 2014, Mauren Brodbeck s’est largement exprimée à travers l’art. Si bien que l’ensemble de ses oeuvres est aujourd’hui réuni dans un livre, son premier: “Mauren Brodbeck, Oeuvres photographiques” publié par l’éditeur de livres d’arts Italien Drago Publishing. Et si vous n’étiez pas présent ce fameux 8 novembre 2012, vous pouvez rattraper le temps, le jeudi 22 janvier à 18h à la fondation Auer Ory pour la photographie. L’artiste vous parlera de Barenaked, sa dernière exposition solo & performance et vous présentera son livre. Elle vous confiera son univers intime à travers 4 séries photographiques où les « pensées, expériences, rêves et réalités se sont mêlés jusqu’à ne former plus qu’un ». Tous vos sens seront en ébullition.
La couleur sera bien sûr au rendez-vous m’a dit Mauren car “Elle dit tout. Les secrets. Les blessures. Les rêves. Les erreurs. Les amours. La vie. Toi. Moi. Nous.”

Du 22 janvier au 1er mars
Vernissage le 22 janvier à 18h (entrée libre)
Rue du Couchant 10, 1248 Hermance
Horaires: sur rendez-vous uniquement
+41227512783

Pensez Big
1 – EXTRA-ordinaire
My Big Geneva promeut des lieux, événements et personnalités EXTRA-ordinaires, à Genève et ailleurs.
2 – Gratuit
S’inscrire à la newsletter de My Big Geneva ne coûte rien.
3 – Généreux
Tout au long de l’année vous pouvez recevoir des cadeaux: concerts, resto, apéro, festivals et bien plus encore!
4 – My Big Geneva a besoin de vivre
Donc My Big Geneva établit des partenariats de CONFIANCE pour vous livrer des bons plans ou des Big avantages. Et se fait donc rémunérer pour cela.
5 – Garanti sans spam
My Big Geneva ne communique pas votre email à un tiers et surtout, My Big Geneva n’harcèle ni votre boîte mail, ni le feed de vos réseaux sociaux.