Paris, My Big Travel, My BIg Geneva

Quelques nuitées au Pavillon de la Reine, halte gourmande à la Brasserie Hector, tapenade figue olive au Comptoir De Papa et ses délices greco-persans. Côté shopping, j’ai été très SAAJ. L’Art était partout.

 

Le Pavillon de la Reine est un boutique hôtel au cœur de la place des Vosges. Sa cour arborée vous accueille avant le sourire chaleureux du personnel discret. 56 chambres selon votre budget sont disponibles et chacune d’entre elle est personnalisée. Le classique y côtoie la modernité, sans froufrou, ni superflu.

Sur les murs du Pavillon, de l’art; une BIG bibliothèque vous attend aussi à droite de l’entrée.

Si vous préférez faire un petit-déjeuner ailleurs, arrêtez-vous à la boulangerie artisanale où Christophe Louie a fait son apprentissage dans le 14e arrondissement.
Le pain au raisin ou le croissant sont à tomber. Sur le t-shirt du boulanger il est écrit…

… Tous les hommes naissent égaux mais les meilleurs deviennent boulangers.

 

Pour jouer au touriste, direction l’île aux cygnes, la maison de Balzac, le musée de l’Homme et la Statue de la Liberté.

Dans le 16e, à l’heure du déjeuner, une pause gourmande avec les esquisses de Picasso à la Brasserie Hector s’impose. Tous les plats sont faits maison et élaborés avec des produits frais. Comptez entre 10 et 14 euro pour une entrée ; 18 à 25 euro pour le plat principal.
Big mention pour le granité pastèque fleur d’oranger, sous le parasol d’une terrasse au calme.

 

 

Si vous êtes SAAJ, l’atelier de la créatrice Maëlys à la rue Thorel (2e arrondissement) dont l’acronyme représente les premières lettres des personnes qui lui sont le plus chères au cœur, vaut le détour. 80% des créations SAAJ sont élaborées en France, dans 2 ateliers franciliens et une usine de l’Aube. La maille, les jeans et les souliers sont, quant à eux, portugais. Grâce à son e-shop, SAAJ livre aussi en Europe et en Suisse!

L’apéro se prend au Cheval Blanc même si vous serez relayé(e) au bar si vous n’êtes pas client de l’hôtel. L’ascenseur virtuel vaut vraiment le détour ainsi que la panorama du restaurant.

 

Les soirées parisiennes sont sur invitation uniquement accompagnées par le traiteur du Comptoir de Papa et sa cuisine greco-persane. La tapenade figue olive est une tuerie et se déguste chez l’Artiste connu sous le nom de @phdgkn à Neuilly-sur-Seine car il refuse catégoriquement d’exposer ses œuvres dans les galeries pignon sur rue dépassées par la transformation digitale ou sur son compte Instagram.

Puis avec le philosophe Moncef Semichi qui vient tout juste de créer son entreprise dans l’immobilier après une BIG carrière, débutée à Genève.

 

Il est 5h, Paris s’éveille sous le viaduc de Passy, sur le ponton de France Renaissance où les couples se relaient pour immortaliser leur Amour avec leur smartphone, vue sur la Tour Eiffel. Je me retourne pour regarder Maman et je me dis comme elle est forte.

Elle a été et sera toujours aimée par son Homme, de manière inconditionnelle.