Une île silencieuse à l’Abri

Une île silencieuse à l’Abri

Plus connus sous le nom de The Postmen, le talentueux quatuor Genevois – déjà repéré par Kevin dans une chronique antérieure – nous revient sous le nom intriguant de Quiet Island. La formation n’a pas bougé d’un iota depuis 2010 mais se décide de remodeler son visage pour donner plus d’air à ses expérimentations. Les quelques teasers relayés en amont de la sortie de l’album rappellent en quelques notes seulement la richesse sonore d’un Andrew Bird. C’était sans compter avec l’arrivée du single Ante Meridiem qui résonne comme une promesse toute particulière et qui confirme, à juste titre, qu’il faudra compter avec eux cette année.
Tandis que leur premier album, The Desert of Joy, avait su trouver la juste distance entre ses influences sixties / seventies pour nous balancer une playlist à l’harmonie toute particulière, (riche tant sur le plan instrumental que vocal), les attentes ne pouvaient qu’être grandes en ce qui concernait son successeur. Cette belle pop/folk sucrée qui résonne avec la même douceur que le crépitement généreux d’un feu de bois vous attend de pied ferme à l’Abri, ce soir 20:30. En ligne de mire, le vernissage de leur nouvelle galette à la saveur tourbée dont le berceau s’est arrêté en Bretagne afin de faire le plein d’embruns, d’iodes, de houle et de mélancolie. Ambitieux on vous dit.

Vendredi 29 mai à 20h30
Fondation A l’Abri, Place de la Madeleine 1, 1204 Genève
Entrée libre

FERMER
CLOSE