Rature festival

Rature festival

Du 8 au 10 février 2019, le Galpon à Genève accueille la troisième édition du Rature. Résolument féministe et queer, cet événement sur trois jours est une occasion culturelle unique de vous confronter à votre conception des normes et des rapports de domination au travers d’ateliers, de films, de performances et autres déclinaisons artistiques. Samedi soir le Théâtre de l’Usine participe aussi aux festivités avec des lives et une party!

Rature est né de l’envie d’un collectif d’amies de visibiliser les luttes de genre, de race et de sexualité, de s’extraire des codes qui construisent et cloisonnent nos corps et nos esprits. Avant la vague #metoo, Genève n’avait pas de manifestation dédiée à ces thématiques. C’est ce que proposent six amies au fonctionnement volontairement horizontal et bénévole. Un festival politique, esthétique et artistique à la fois, car l’art est un excellent vecteur pour réfléchir de manière critique, tout en restant capable de rire.

Cette année, un appel à projet a été lancé. Les réponses ont été nombreuses avec un riche retour de propositions qui a demandé un travail laborieux, où le rôle de pouvoir sur la sélection a ouvert des questionnements pour une équipe qui justement veut éviter d’user de de pouvoir. Les projets retenus ont tous ce juste équilibre entre art/politique/et queerness. Pour des artistes confirmés c’est l’occasion de présenter autre chose et pour ceux qui ne le sont pas c’est la possibilité de trouver une scène et montrer qu’on peut être tout aussi légitime en ayant un parcours plus alternatif.

Tous les évènements sont à prix libre afin que vos (parfois maigres) finances ne vous empêchent pas de venir. Toutefois, comme c’est une manifestation autofinancée et autogérée, votre générosité permettra de payer le lieu, les frais et un peu les artistes. Alors, vous qui avez plus de moyens, merci de montrer votre magnifique sens de l’altruisme afin d’équilibrer un peu les entrées!

Le festival est ouvert à tous, même s’il est dédié en premier lieu aux personnes directement concernées par les problématiques présentées («gouines, pédés, trans et queer» dixit les organisatrices), être hétéro-normés n’est pas discriminatoire à l’entrée (sauf indication spécifique sur le programme). L’agencement du Galpon permet autant de se poser à l’infokiosk pour lire un livre entre deux spectacles, que de croiser des potes et se parler autour d’un verre… Pendant trois jours, c’est comme vivre un instant à contretemps, dans une ambiance unique.

Alors GO! Ce week-end c’est au Rature que ça se passe!

Illustration © Rature festival
Route des Péniches 2, 1213 Petit-Lancy (Théâtre du Galpon)

Rue de la Coulouvrenière 11, 1204 Genève (Théâtre de l’Usine)

By MBG — 25 Mar '19

JEMA 2019

Les Journées Européennes des Métiers d’Art (JEMA) à Genève se [...]

FERMER
CLOSE