Michael_Davydov_miniature3

Depuis plusieurs années, de nombreux artistes jouent avec les échelles et plongent le spectateur dans un monde infiniment petit, afin d’éveiller son âme d’enfant.
L’art miniature est une poésie où la minutie est toujours de mise.

#MiniatureArt

Sur les réseaux sociaux, l’hashtag #MiniatureArt a le vent en poupe; des artistes comme Slinkachu sont suivis par des milliers de personnes et possèdent leur propre e-shop.

Michael Davydov fait partie de cette nouvelle vague d’artiste du petit; c’est un artiste-artisan patient.
3 à 5 jours sont nécessaires pour construire un petit monde mais certaine pièce nécessite plus d’un mois de travail dû à la complexité de la miniature.

Autodidacte, il dessine depuis l’enfance et décide en 1998 de devenir artiste indépendant.
Il vend ses premières sculptures miniatures dans des foires locales, puis s’installe en Ukraine. Il participe à plusieurs concours et Paris le sélectionne cette année pour sa foire d’art Small Is Beautiful.

En 2022, l’Australie l’attend. Petit à petit, il entre dans le Grand monde de l’art.

« L’histoire de Terry Tales a commencé avec l’idée de créer des « florariums » vivants « éternels » sous verre, à partir de plantes, de mousse et de mini-maisons. Mais les matériaux vivants ne m’ont pas donné une certaine liberté et le résultat souhaité. J’ai donc commencé à expérimenter et à m’inspirer du travail d’Eric Kremers, de Rosa de Jong et d’autres artistes, j’ai commencé à développer mon style, qui est une combinaison de motifs naturels et d’architecture minuscule. J’ai trouvé que les miniatures étaient un excellent moyen de communiquer de manière concise de grandes choses sous de petites formes. »

Une partie de ces miniatures sont disponibles sur Etsy, livraison gratuite.
Commandez par email et bénéficiez d’un 10% en mentionnant MBG sur votre première commande.
Dès 120.- CHF

PS: merci Gatsby