FR
|
De Grandes Espérances

Ce titre évoque un roman de Dickens, mais pour vous et moi ce sera plutôt une performance amusante au Grütli à Genève. Pour répondre à vos levers de sourcils, ouvrons la porte des Grandes Espérances de Céline Niddegger et de Bastien Semenzato, créateurs de la compagnie Superprod et de la Bibliothèque des projets non achevés ou simplement évoqués.

Céline, BastienSuperprod
Qui sont-ils? Deux acteurs aux yeux pétillants de passion, leurs parcours sont aussi riches que le foisonnement de leurs idées. Céline aime les univers poétiques. Les jizos, statuettes des cimetières japonais à la mémoire des enfants non-nés, lui inspirent limage dun monde peuplé d’âmes en suspension autour de nous, de petites bulles joyeuses, des muses artistiques qui nous soufflent leurs envies créatrices. Bastien, lui, sintéresse aux accidents de parcours: comment un évènement, une collaboration, la fatigue altèrent une création, sa réalisation finale? Tout deux sintéressent aussi beaucoup aux interviews. Tellement même quen 2009, ils montent interviewsproject et forment une compagnie: SuperprodLeur marque de fabrique: des créations ludiques qui questionnent finement des sujets plus politiques.

La Bibliothèque des projets non achevés ou simplement évoqués
En 2017 pour les 20 ans de la compagnie Alakraninspirépar la thématique du livre de Jean-Yves Jouannais, Artistes sans oeuvres et le bureau des projets non réalisés, Céline et Bastien invitent Thomas Gonzales et Diane Muller. Chacun présente un projet non-réalisé au public lors dune représentation filmée. Ces deux performances, reçues très positivement, initient la Bibliothèque des projets non achevés ou simplement évoqués. Céline et Bastien proposent aux directrices du Grütli de développer ce concept le temps dune résidence. Des performances suivies d’échanges sont programméeune fois par mois. Ces moments, énormes prise de risque au demeurant, se révèlent presque thérapeutiques et permettent de développer des projets: le retour du public, les interactions générées confirment que les idées de départ fonctionnent. «Cest beau, cela donne une lumière positive à ces projets non-réalisés», dit Bastien, qui noircit aussi des carnets de projets sans forcément les réaliser. « La Bibliothèque ne questionne pas l’échec mais lenvie de créer, de réaliser.» De quoi rêve-t-on quand seuls existent lenvie et le partage? Lutopie permet des formes de collaboration différentes, avec le plaisir dessayer à plusieurs sans savoir ce qui va émerger.

La Bibliothèque, cest aussi un site internet et un catalogue dinterviews. Après une cinquantaine de projets, des liens stissent: artistes, confirmécomme débutants, échangent sur des thématiques communes, autour de difficultés rencontrées, de solutions imaginables, de larticulation des idées, de lorganisation du travail. Des ponts se créent entre disciplines: musique, danse, théâtre, images… aujourdhui tout sentremêle.

De Grandes Espérances
Ce spectacle inverse un peu les rôles. Pendant les performances live mensuelles, Céline et Bastien donnaient un cadre à un invité et à son projet. Cette fois-ci, le duo est sur scène et les ex-invités apportent des éléments. Ludovic Chazaud a retranscrit chaque projet de la Bibliothèque sous forme de brefs descriptifs. Marco Berrettini a donné des haïkus chorégraphiques, Andrès Garcia une chanson, Jonas Bühler un effet lumière, Ludovic et Manon Krüttli des appuis à la mise en scène. Vanessa Vicente, conceptrice des chaises d’écoute de la Bibliothèque, signe la scénographie.

Trois dates qui ne sonnent pas la fin de la Bibliothèque. Céline et Bastien la rêvent en voyage, avec dautres résidences dans des théâtres, des bibliothèques, pour une semaine ou un mois. Ils feront plus interviews, de nouvelles performances et rejoueront les Grandes Espérances.

Le Grand final
Rendez-vous donc les 27, 28 et 29 juin pour le grand final de la résidence et de la saison du Grütli. Le 29, après les Grandes Espérances dans la salle du haut à 19h, vous êtes invitéà faire la fête: Guinguette, the Jackets et Dj Poilus au programme, une belle et joyeuse fête de fin dannée quoi!

La Bibliothèque, reste visible au deuxième étage du Grütli les premiers jours de juillet, alors foncez la consulter pendant quil en est encore temps!

 

Photographie © Dorothée Thébert
Théâtre du Grütli – Salle du Haut
Rue Général-Dufour 16, 1204 Genève
Jeudi 27 et vendredi 28 juin à 20h
Samedi 29 juin à 19h suivi de la Fête de Saison 19-20 et du concert de The Jackets
Visuel, peinture et lettrage de la Bibliothèque Serge Lowrider

Pensez Big
1 – EXTRA-ordinaire
My Big Geneva promeut des lieux, événements et personnalités EXTRA-ordinaires, à Genève et ailleurs.
2 – Gratuit
S’inscrire à la newsletter de My Big Geneva ne coûte rien.
3 – Généreux
Tout au long de l’année vous pouvez recevoir des cadeaux: concerts, resto, apéro, festivals et bien plus encore!
4 – My Big Geneva a besoin de vivre
Donc My Big Geneva établie des partenariats de CONFIANCE pour vous livrer des bons plans ou des Big avantages. Et se fait donc rémunérer pour cela.
5 – Garanti sans spam
My Big Geneva ne communique par votre email à un tiers et surtout, My Big Geneva n’harcèle ni votre boîte mail, ni le feed de vos réseaux sociaux.