Secret, très secret

Secret, très secret

Vendredi 9 février, il est 17h lorsque je prends la route pour Saint Gervais-les-Bains depuis Genève. 1h et des poussières me séparent d’un chalet d’alpage, caché dans la vallée du Mont-Blanc, faisant face à la chaîne des Aravis, un trésor haut perché. Puisque l’hiver est bien installé, les dernières minutes se passent à bord d’un quad équipé pour grimper tout là-haut, sur le chemin menant au sommet du Prarion. L’arrivée est magique; plusieurs pistes improvisées permettent aussi d’y accéder en ski. En été, elle se fait à pied.
Autour de soi, la forêt à perte de vue, ruisselante, enivrante, ici il n’y a pas de wi-fi.

Silence, la cheminée crépite. Lovée au bord du feu, le chalet d’alpage F’Net est un refuge, où le temps se dénude de son sens. Rénové avec goût pour offrir tout le confort nécessaire à une escapade en altitude, il dispose de deux chambres, dont l’une en suite située au rez-de-chaussée.

Anjana et David ont conçu (et construit) ce lieu pour les amoureux de la nature; en couple, avec sa famille, entre amis, il apaise les tensions, transforme le quotidien en un havre de paix, même le temps d’un week-end. Tout semble relatif vu d’en haut.

Les propriétaires sont des aventuriers: ils choisissent d’abord un cadre bucolique, puis développe un concept sous l’appellation chillderness (ou l’art de se relaxer). Ce chalet au décor authentique est leur dernier-né. Deux autres lieux insolites situés au pays de Galles – un corps de ferme restauré et des cabanes suspendues aux arbres au coeur d’une forêt – sont aussi disponibles à la location.

Sur demande, des spécialités savoyardes sont cuisinées sous vos yeux et servis sur une Big table. Savourant ma tartiflette et la fraicheur de la salade qui l’accompagne, le plaisir des yeux égale celui du palais. Je regarde la neige éclairée de l’extérieur et devine l’immensité obscure derrière la clarté du faisceau de lumière. Une dernière balade – nocturne – s’impose, question de digestion: les sapins ont revêtu leur manteau blanc. L’air est si pure, la lampe torche illumine les alentours enchanteurs.

Retour dans my new… home sweet home, revigorée. Ma chambre se situe à l’étage, sous les combles. Elle embaume le feu de cheminée. Au milieu trône une baignoire à l’italienne en cuivre. Le bain deviendra un rituel (il peut d’ailleurs se prendre dehors dans le jacuzzi en bois). Tout comme la lumière, chaque matin, se reflète sur la nature luxuriante.

Saint Gervais-les-bains se situe à 5 minutes en voiture du chalet F’Net; puis-je vous suggérer une halte à la Maison des Alpes où des produits régionaux sont proposés avec sourire et gourmandise. Goûtez la raclette fumée, un régal. La note sucrée: moelleux au chocolat et framboise, fait maison bien sûr.

Pendant ce séjour, les nuits furent toujours douces. Les réveils en beauté et enchantés, la literie d’un confort inouï. Le silence, interrompu par les petits bruits de la faune n’était pas pesant, au contraire, il conférait un sentiment de liberté. La nature a finalement bien des choses à dire lorsque l’on sait l’écouter.
L’iPhone quant à lui est resté au fond de la valise.

Route de Prarion 1711, 74170 Saint Gervais-les-bains
Dès 375€ le week-end en été (le prix varie selon les saisons)
N’hésitez pas à écrire ou téléphoner à Anjana et David pour toute demande
+447951957067

CLOSE
CLOSE