“The Scottish Play”

“The Scottish Play”

L’émotion était palpable (en tout cas la mienne) lorsque Valentin Rossier s’est avancé sur la scène du Théâtre de l’Orangerie, agencée en conférence de presse, pour annoncer sa dernière saison… Il a prononcé quelques mots, entre la pudeur, la justesse, le bonheur et peut-être la nostalgie, entrecoupés de silence, le regard rêveur, avant de laisser la parole à l’un de ses collaborateurs pour brièvement présenter quelques chiffres, notamment un taux de fréquentation qui a doublé de 2012 à 2016.
Les souvenirs ont refait surface, en particulier ceux de l’été dernier avec un misanthrope et une Bérénice, Le Dieu du Carnage de Yasmina Reza et les crises de fou rire lors du spectacle Tuyauterie de Philippe Blasband.
Peu importe si le beau temps est au rendez-vous ou pas, le Théâtre de l’Orangerie – grâce à Valentin et son équipe – ponctue mon été genevois depuis 6 années et je fais la promesse avant l’arrivée de l’automne de voler quelques instants au directeur artistique du TO pour donner lieu à une chronique: Aujourd’hui, j’ai croisé Valentin Rossier… affaire donc à suivre…

En attendant, lever de rideau le 27 juin avec le shakespearien Macbeth, mis en scène par Valentin Rossier. Cette pièce dite écossaise – “The Scottish Play” – dans le jargon des comédiens, ne se présente évidemment pas. Cependant, l’adaptation du metteur en scène, oui. À la place du château, une suite dans un hôtel contemporain. Son seul accès se fait par un ascenseur: “la porte du mal”, une “descente en enfer” représentant le huit-clos. Valentin Rossier cite Kafka, Kubrick et Lynch…
Je conseille aux claustrophobes, dont je fais partie, de prendre leur courage à deux mains et de tenter cette expérience oppressante… de la pensée et in situ.
En coproduction avec le théâtre Le Public de Bruxelles, cette tragédie sera interprétée par 7 comédiens suisses et belges.

Du 27 juin au 16 juillet 2017
Théâtre de l’Orangerie, Parc de la Grange, Quai Gustave-Ador 66C, 1207 Genève
Horaires: 27, 28, 29 juin, 1e, 4, 6, 10, 11, 13 et 15 juillet à 20h / 2, 5, 7, 9, 12 et 16 juillet à 19h / relâches lundi 3 et samedi 8 juillet

Plein tarif: 30.-
Billetterie en ligne

CLOSE
CLOSE