FR
|
J’ai rencontré Tedx

Tout Big digne de ce nom suit avec conviction les conférences Ted. Il était donc impensable de ne pas assister et diffuser Tedx Plainpalais sur notre planète éditoriale. Car écouter Ted sur Youtube est un fait, le voir en vrai, c’est autre chose.

Pourquoi le x à Tedx? Le « x » est une licence délivrée par Ted à toute organisation locale et ce dans le monde entier. Le processus d’obtention est cependant long et périlleux. Reste ensuite à suivre les règles générales et édifier le projet de manière indépendante tout en ayant accès à tout le savoir-faire de Ted.

Cette année, Tedx Plainpalais a choisi le thème: La Force d’Un Seul (The Power of One). Son but: briser le mythe à travers lequel nous ne serions qu’une seule petite goutte d’eau dans un immense océan. Cinq heures se sont déroulées, sans jamais regarder sa montre: de Gib Bulloch au discours du professeur Eddie Obeng, de l’intervention de René Carayol aux aventures de Tamer Mustafa, de l’interlude musical de Classik aux vidéos projetées, les intervenants se suivent mais ne se ressemblent pas. Tout s’enchaîne à grande vitesse, l’organisation est minutée; sur place, Tedx Plainpalais recharge nos batteries et nous entraîne dans un monde où le succès professionnel rime avec passion et histoire personnelle.

 

L’effet kiss kool: The Power of One…  

 

Cela sonne très American Dream. Pourtant, les orateurs sont venus d’Afghanistan, d’Afrique ou d’Asie mineure. Les parcours de chacun sont atypiques et chaotiques: la voix royale, alias Harvard, Epfl, Grandes Ecoles, etc. n’est jamais mentionnée dans leur success story et ne constitue d’aucune manière une généralité, bien au contraire.

Souvent partis de peu ou de rien, les intervenants mettent l’accent sur le chemin parcouru, les erreurs commises, les doutes et les remises en question.

Oui mais dans la vraie vie, The Power of One est une utopie tout de même? Et bien justement, de retour dans la vraie vie – celles des factures, des batailles personnelles et professionnelles, des injustices et obstacles à répétition – les « oracles » de Tedx Plainpalais résonnent: restez positif; écoutez, écoutez et écoutez encore; persévérez; améliorez; le cœur, l’esprit; partagez; impliquez; suivez vos rêves.

Selon René Carayol, le monde est une scène et l’on ne peut s’empêcher de croire à posteriori, en dépit de tous nos aprioris et de notre fatalisme chronique, que nous aussi nous pouvons raconter notre histoire et changer ainsi le cours des choses.
Reste à savoir: à quand le prochain Tedx Plainpalais et pourvu que cela dure.

Photographie © Carla DG O’Donnell

Pensez Big
1 – EXTRA-ordinaire
My Big Geneva partage des lieux et des personnalités hors du commun.
2 – Gratuit
S’inscrire à la newsletter de My Big Geneva ne coûte rien.
3 – Curieux
Car ce n'est pas un vilain défaut.
4 – Ouvert d'Esprit
Clé fondamentale pour prétendre au bonheur.
5 – Garanti sans spam
My Big Geneva ne communique pas votre email à un tiers et surtout, My Big Geneva n’harcèle ni votre boîte mail, ni le feed de vos réseaux sociaux.